Seleziona una pagina

Merone

Green Land

est une commune italienne d’environ 4200 habitants située dans la province de Côme dans la région Lombardie.


Merone c’est une municipalité avec un passé agricole, liée à la culture de la vigne et du mûrier, que a connu un grand tournant industriel depuis 1928, quand entre en fonction ce qui est aujourd’hui connu sous le nom de “Cementeria di Merone”. Pas contrairement aux autres municipalités dispersées pour la Brianza, Merone c’est une zone pleine de fermes, mais ses origines anciennes peuvent être vues en particulier grâce aux restes de son château. Résidence de plusieurs familles nobles, dont le marquis Carpani, malheuresement aujourd’hui seulement la tour témoigne la splendeur d’autrefois. La municipalité, occupée dans un projet, pour la requalification de l’ancienne beauté et la vitalité d’une région qui, jusqu’à récemment, a été laissée aux marges, a contribué à la naissance de dell’Ecofrazione Baggero. Un système qui, savamment, se concentre sur l’attention à l’homme et à l’environnement, la promotion d’un tourisme écologique grâce à des aires écologique, un nouveau parc écologique urbain et un système de bike-sharing. En addition, à Baggero, vous pouvez visiter l’Oasis, qui révèle son histoire originale basée sur la tradition locale, industrielle et son développement. Le Lambro et son cours, en effet, ont eu un fort impact sur la croissance économique de la région: en exploitant la puissance de l’eau pour faire fonctionner des presses, des marteaux, des moulins et successivement des industries de la soie, il a été possible d’obtenir énergie à faible coût. En parcourant les sentiers immergès dans la nature et encore aujourd’hui cultivé, vous n’êtes pas seulement perdu dans un autre monde, loin de l’agitation urbaine et du gris du ciment, mais aussi remonter dans le temps, en visitant le musée des moulins, le témoignage d’une mémoire historique qui est rendu accessible à toute la communauté, grâce à la valorisation du premier moulin de Baggero remontant à 1722, et l’historique Zoccolificio Sangiorgio, où les artisans encore expriment savamment leur art.

Lieux d’intérêt

LE VILLAGE ÉCOLOGIQUE DE BAGGERO

Parocurs: procéder de la gare de Merone (Rue San Gerolamo Emiliani), vers Rue C. Battisti, d’où accéder à l’Oasis. La visite de la pierre panoramique et de la cascade dure à titre indicatif, un heure.

LE VILLAGE ÉCOLOGIQUE DE BAGGERO

A Merone, dans la zone qui borde le pays de Lambrugo, la fraction de Baggero est devenu un symbole de la régénération territoriale en harmonie avec la nature.
Celui qui, à première vue, peut sembler une oasis simplement vert où se détendre est en effet le signe tangible de la transformation verte que le territoire de Merone a embrassé.
Une fois Baggero était un lieu plein de vie, les champs était peuplées par de nombreux agriculteurs et le fleuve Lambro permettait l’existence de différents ateliers qui se servaient pour la production de la puissance hydrique de l’eau. Au fil des années, ce lieu a changé, les champs sont devenus vides, les ateliers fermés, la vie du pays se deplaça à proximité des grandes industries, surtout l’usine de ciment. Baggero devint un lieu anonyme de passage et a aussi perdu sa beauté quand il a été utilisé comme carrière. Beaucoup de personnes, cependant, rappelaient avec nostalgie l’ancienne beauté de cet endroit et reconnaissaient son potentiel, ainsi est né ce projet original: devenir un éco-village. Ce programme, unique en Italie, vise le réaménagement du site en harmonie avec la nature. Il a commencé comme un rêve, mais est vite devenu réalité. Voir pour croire. La carrière est devenue une petite oasis avec deux barrages qui sont appariés magnifiquement aux lacs du Triangle Larian, les moulins ont été récupérés et suivent l’écoulement des eaux tumultueuses du fleuve Lambro, qui nous guident vers les sentiers qui serpentent le long des champs de maïs bien entretenus et les bois odorants où les lièvres et les moineaux sont parfaitement à l’aise.

MUSÉE DES MOULINS

Parcourd: de Rue C. Battisti prendre rue Giuseppe Mazzini, siège du Musée. Durée de la visite: à discretion du visiteur.

MUSEO DEI MULINIMUSÉE DES MOULINS

L’eau, c’est la vie. A Merone cela n’a jamais été un simple façon de dire. Les eaux du Lambro coule loyaux, témoins du développement économique d’un territoire dont les architectes sont en particulier les moulins. À la fine de 1800, il y avait seulement dix moulins, y compris celui toujours existant en Baggero. L’activité principale de cet endroit était l’agriculture, et les cultures les plus courantes étaient le blé et le maïs. L’eau mettait en fonction les roues qui à leur tour actionnaient les meules transformaient le maïs en farine pour la polenta. Seulement ensuite, s’est développée une activité commerciale avec la naissance de filatures et la production des fabriques de chaussures en bois qui comptaient sur la puissance de la rivière et sur la constance des moulins pour déplacer les machines industrielles. À la fin des années 60, la douce caresse des pales de l’eau s’est arretée, l’artisanat a laissé la place à l’industrie et les moulins sont restés immobiles pendant des décennies. Baggero s’est vidée et a perdu l’enthousiasme d’un temps en devenant un endroit triste et anonyme. Quand il a été décidé de réaménager la zone dans le cadre du projet Ecofrazione Baggero, il était évident que le moulin n’était pas seulement une partie du territoire, mais il était la preuve que c’est possible produire en utilisant l’énergie renouvelable à partir de ressources locales. Le travail de récupération a été difficile, mais aujourd’hui c’est un plaisir pour les yeux observer les lames qui sont choyés par l’eau et par les oreilles entendent le rugissement lent et régulier du Lambro que se heurte avec le moulin. En outre, l’énergie produite est recueillié dans une centrale électrique pour être réutilisé. Depuis que le moulin a été restauré, il semble que la vie en Baggero soia revenue. Le dimanche Baggero se remplit de gens qui veulent visiter l’installation qui abrite le moulin et tous les jours il y a des gens qui visitent le dernier magasin restant ou que passe d’ici pour faire une promenade dans les chemins du village écologique. Grâce au moulin, l’eau devient encore une fois vie.

ZOCCOLIFICIO SANGIORGIO

Parcourd: continuer sur Rue Giuseppe Mazzini et rejoindre les mastri zecurè Sangiorgio, activité artisanale née il y a plus de 90 ans et que encore aujourd’hui produit à la main sabots de bois. Durée de la visite: à discretion du visiteur

ZOCCOLIFICIO SANGIORGIO

Au coeur du village écologique de Baggero il y a un lieu historique et unique en son genre. C’est la fabrique de chaussures artisanales de la famille Sangiorgio que depuis plus de trois générations ouvrent les volets de leur boutique. Fut Vincenzo Sangiorgio qui, en 1922, commença la production et la vente de chaussures apprennent tout seul le métier de” Zecuré” (NdA Cordonnier). Cet endroit à quelques pas du Lambro était idéal: pour faire fonctionner les machines était exploitée la puissance des eaux du Lambro. En complément juste à côté il y avait les arbres des sabots, une forêt entière de platanes à partir de laquelle obtenir le bois nécessaire pour produire chaussures. A l’époque, ce genre de chaussures étaient en grande demande, et Monsieur Vincent était heureux de laisser dans les mains de son fils une activité riche et prometteuse. Malheureusement, dans les années 70 avec le boom du plastique la fabrique averti la crise, mais Sangiorgio a décidé de ne pas trahir la confiance que son premier fondateur et le territoire avaient en lui. Ils ont choisi de ne pas se laisser tenter par l’emploi stable de la fabrique, reduisirent l’activité et décidèrent de se concentrer sur la personnalisation et la sélection des matériaux. Aujourd’hui, Roberto Sangiorgio, dernièr “Zecuré” en Lombardie, derrière son banquet, dans son laboratoire à vue aide les clients à choisir la forme, la couleur et le matériau de la chaussure et l’adaptation de la chaussure au pied de chaque personne. Et tandis qu’il assemble le bois et le cuir avec habileté et talent, on pourrait penser que c’est une honte que les secrets de ce métier passionnant seront perdu tout à fait.

COMMENT Y ARRIVER
En bus:
ASF Autolinee
C 95 Erba – Bosisio Parini

En train:
Ferrovie Trenord de Milano Nord Cadorna Train Régional R16 Asso – Seveso – Milano, descendre à Merone

En voiture:
De Como: prendre la SS 342 avec direction Lecco

De Lecco: parcourir la SS 36 en direction de Milano et sortir à Bosisio/Merone/ Erba

De Milano: prendre la SS 36 en direction de Lecco et sortir sur la SS 342 à Nibionno

 

Découvrez les Green Lands

Explore les terres verts du Lac de Como!