Seleziona una pagina

Alserio

Green Land

est une commune italienne d’environ 1300 habitants située dans la province de Côme dans la région Lombardie.


Le petit pays de Alserio doit son nom à sa singulière position géographique. L’analyse des lexèmes qui produisent le toponyme permet de comprendre quel décor nous atteint une foi arrivés sur le site. C’est, en effet, possible decomposer le mot “Alserio” en Alb = hauteur et Ser = eau. Hauteur sur l’eau. L’eau, donc, c’est l’élément vital de ce petit bourg: la force hydrique du proche lac venait utilisée par actioner les établissements de la soie et surtout les moulins. À témoigner l’importance de ces lieux, il y a le merveilleux lavoir, un des points de plus grande attirance, et le Moulin, aujourd’hui devenu didactique, que se trouve pres des jardins au bord du lac. En se promenant sur les berges c’est possible admirer les differentes darses, pendant que à quelques pas, on peut se aventurer dans la spectaculaire promenade de la Buerga, un sentier que consent de entrer en contact avec la nature non pollué. Le reste du lac de Alserio c’est un site d’Intérêt Communautaire, c’est-à-dire une oasis naturelle né pour sauvegarder les éspeces animaux et végétals. En parcourant les bords du lac on trouve des panneaux didactique-éducatif que illustre les éspeces rares et protégée de la zone.

Lieux d’intérêt

LAVOIR ET MOULINS

Parcours: Du centre-ville se diriger vers Rue Carcano et rejoindre le Lavoir. Continuer sur la même rue pour accéder aux jardins, au lac e au Moulin.

LAVOIR ET MOULINS

“Eau signifie vie” cette phrase pour Alserio a toujours était vraie. La vie de la petite ville sur les rives du lac a toujours été marquée par l’écoulement de ses eaux. Hommes et femmes engagées dans des emplois différents, pour lesquels l’eau était toutefois indispensable. Allant du centre de Alserio vers les jardins du lac, vous pouvez vous arrêter au niveau du Lavoir de Alserio. La structure, récemment ramenée à son ancienne splendeur, se presente comme une couverture en bois soutenue par huit supports. La structure d’origine a été remplacé au fil du temps et renforcé par l’utilisation de la pierre, que aujourd’hui soutient le toit couvert de tuiles en terre cuite. Entièrement à l’intérieur se trouve le bain en pierre bordée, où les femmes plongeaient et frottaient vigoureusement le linge. Les femmes du pays, aidés par leurs maris portaient leurs vêtements à laver au lavoir. Une fois arrivée à leur destination, elles saluaient les hommes qui devaient continuer le voyage à la campagne ou au bord du lac. En suivant le même chemin aujourd’hui, vous arrivez au Jardins du lac, où vous pourrez admirer, en plus de la nature vierge du lac Alserio, un autre point clé dans la vie du pays: le Moulin de Alserio. Le moulin, restauré et encore fonctionne aujourd’hui, est utilisé à des fins éducatives. Le bâtiment des moulin date remonte à 1860, la roue a été ajouté seulement en 1895. La roue du moulin, entièrement en fer et en fonte, est dotée de cassettes, qui sont remplis de l’eau qui vient d’une source souterraine. La roue, compte tenu de son poids considérable, ne exploite pas le courant (insuffisant), mais tout simplement le poids de l’eau: le remplissage des cassettes dans la partie supérieure de la roue, ce tourne en laissant tomber l’eau une fois fait un demi-tour. Une fois actionné le moulin, les chaîne, les poulies et les courroies transmettent le mouvement au cœur de l’usine. Les deux dernières étapes impliquent simplement la mouture de céréales et de sa division en farine brut et déchets. L’énergie de la partie de l’usine a également été utilisé pour faire fonctionner les pompes capables d’amener l’eau courante en proximité de Villa Tassera. Terminée la journée au travail, les hommes revenaient avec la farine produite dans leurs foyers. Ils rencontraient les femmes et les mères en train de étendre les vêtements lavés et s’occuper de la maison. Après avoir nourri les animaux avec une partie de la farine crue, le reste pourrait être utilisé pour une polenta. Par la farine la plus fine, ils attendaient le dimanche: avec toute la famille ensemble, ils pouvaient se goûter des biscuits fraîchement cuits au four!

JARDINS AU BORD DU LAC

Parcours: en traversant aux jardins au bord du lac, c’est possible effectuer une visite aux cinq darses présents sur les berges du lac de Alserio, notamment le centre de éducation du environnement “Casin del Lago” devenu un laboratoire didactique et scientifique. Durée de la visite: une heure.

JARDINS AU BORD DU LAC

C’est croyance populaire considérer la nature non pollué un privilège des lieu les plus éloignées de l’Italie, comme les plus hauts sommets des Alpes ou les criques rocheuses qui ne sont pas accessibles du sol. Même le gens préfèrent voyager à l’étranger parce qu’en Italie certaines «paradis terrestres» n’existent plus. La main de l’homme atteint partout, mais il y a encore de petites entreprises de rêve d’un point de vue naturaliste, parfois juste au coin de la rue. C’est le cas du lac Alserio et son incroyable biodiversité, identifié comme un site d’importance communautaire (SIC) par l’Union européenne. Après les sentiers des jardins du lac, vous pouvez découvrir comment l’homme a été en mesure de préserver et de promouvoir ce patrimoine. À partir du centre de Alserio, en quelques minutes, vous pourrez rejoindre les rives du lac et commencer sur le chemin autour de lui.Le lac de Alserio se caractérise par la présence exubérante de la nature qui semble, garder et défendre les rivage. Comme une armée pour la défense de son roi, longues files de reseaux soulèvent leurs lances pour défendre le lac tandis que des étendues de nénuphars semblent prêts à protéger la surface. Le jeu classique de faire sauter les pierres sur le corps de l’eau semblera presque une infraction avant cette défense tenace de Mère Nature. Comme preuve de la puissance excessive de la nature du lieu, l’histoire conte que Barbarossa, enfui en retraite au château de Montorfano, se perdit parmi les roseaux et les marais du lac et il a été sauvé grâce à l’intervention de son écuyer de confiance. Les caractéristiques du lieu rendent difficil l’accès au lac naturel. En marchant, on trouve, cependant, cinq anciens cales visitable, d’où les pêcheurs partaient à l’aube pour revenir avec des filets remplis de poissons sautant la perche. Entre les XIIIe et XVe siècles, il existait, en fait, l’obligation pour les habitants de Alserio de fournir pendant le Carême, 90 kgs de poisson frais au marché de Milan les vendredi matin. Pour cette raison, l’activité des bateaux dans ce periode était frenetique. Presque sur le côté opposé à Alserio il y a le Centre d’éducation environnementale “Bambini di Beslan” de Casin del Lago: fleuron des cours de formation organisés pour apprécier et découvrir la biodiversité du lac de Alserio. Grâce aux activités de laboratoire et de l’éducation et de divertissement, ainsi qu’un bateau électrique spécialement pensée pour les excursions sur le lac, les enfants peuvent apprendre la flore et la faune qui habitent le lac et les bois qui lui sont adjacentes. La leçon la plus importante à enseigner aux nouvelles générations est que la nature n’est pas seulement un endroit à visiter, mais c’est notre maison et, nous devons apprendre à la respecter et garder.

LA PROMENADE DE LA BUERGA

Percours: des jardins au bord du lac enfiler rue Papa Giovanni XXIII et retourner sur rue Carcano. Poursuivre jusqu’à le croisement avec rue Don Guanella. Traverser toute la rue, accéder à rue Della Buverga et continuer au long du sentier naturel. Temps de parcours: à discrétion du visiteur.

LA PROMENADE DE LA BUERGA

Sur la rive sud-est du lac de Alserio il y a la colline de la Buerga dont la forêt homonyme monte dans les environs du lac. Depuis le parking du cimitière de Alserio, vous pouvez pénétrer dans cette petite forêt, parcourant le vieux chemin muletier qui divise le lac de la forêt. Avant de commencer la randonnée dans la forêt, vous rencontrez la Glacière de Pizzo, où, dans le passé, se tenait la glace de l’hiver utile pour transporter le poisson à Monza et à Milan. Plus tard, commence le sentier naturel de la Buerga, équipé de panneaux montrant aux visiteurs les caractéristiques de la flore et la faune locales. En se laissant guider par les sens, il est clair, même pour un visiteur sans expérience que les pistes de sentiers sont particuliers. Quiconque qui aie marché dans une forêt de montagne, est familier avec l’odeur caractéristique de la terre et de mousse mélangée qui la caractérise. La forêt de la Buerga a plutôt un parfum différent: l’écorce et le feuillage ajoute l’odeur humide de l’eau et les nénuphars. Pour le rendre encore plus mélange spécial, l’odeur âcre de l’ail qui entoure le chemin, souligne avec ses petites fleurs blanches en forme d’étoile la voie à suivre. Pendant la randonnée vous passez aux pieds de deux arbres massifs: un peuplier noir et le saule, côte à côte, semblent contrôler de cette vie de la forêt qui coule sereinement. La biodiversité du site emmène les visiteurs dans quelques minutes en face d’un autre changement de vêtements de Mère Nature, passant des grands arbres à un étang immobile. Dans sa calme apparent, l’étang est un ferment de vie. Et en fait, l’habitat naturel des animaux différents, y compris certains amphibiens, qui sont de plus en plus rares en raison de leur fragilité: la présence et de la santé des grenouilles, par exemple, est le premier signe d’une pollution de l’écosystème, dans le cas contraire, les grenouilles seraient parmi les premiers animaux à être touchés par la contamination de l’eau et l’air. Pour ceux qui, à ce stade quitte le chemin principal, la forêt de la Buerga dispose d’un réseau de sentiers facilement praticables. Après avoir quitté la piste et avoir vu les zones les plus sauvages,sera facil à trouver en suivant les sentiers jusqu’au lac. Le sentier se separe en deux aussi en direction du lac et du Centre d’éducation environnementale Casin del Lago, un lieu conçu pour enseigner aux nouvelles générations la valeur et de l’importance de la nature qui entoure ces beaux endroits.

COMMENT Y ARRIVER

En bus:
ASF Autolinee
C 92 Erba – Orsenigo

En train:
Ferrovie Trenord de Milano Nord Cadorna Train Régional R16 Asso – Seveso – Milano, descendre à Erba, puis continuer avec le bus C92 en direction de Orsenigo

En voiture:
De Como: parcourir la SS 342 en direction de Lecco
De Lecco: parcourir la SS 36 en direction de Milano, jusqu’à prendre la sortie Como/Erba
De Milano: parcourir la SS 36 en direction de Lecco et prendre la sortie Nibionno sur la SS 432

Découvrez les Green Lands

Explore les terres verts du Lac de Como!